dimanche 16 août 2009

Tartelettes sablées chocolat/sésame, caramel beurre salé et vanille.

Alors là, c'est le pompon, la cuillère de sucre qui fait déborder le vase, trop c'est trop !

Mais que voulez-vous...avec le concours, j'ai des recettes pour le déjeuner et le dîner. Plus besoin de me creuser la tête pendant quelques temps sur le menu salé. Ce qui sous-entend qu'il ne me reste qu'à réfléchir au dessert. Bizarrement, ça ne me dérange pas plus que ça...

Et question gourmandise, il y a de quoi faire, ce ne sont pas les idées qui manquent. C'est simple, un rien nous suffit ! Que ce soit un petit suisse avec une cuillère de caramel beurre salé et des crêpes dentelles émiettées (il faudra que je vous parle de ça un jour...un délice !), un fondant au chocolat ou un 3 étages du plus bel effet, nous, on prend !

Donc jusque là, pas de problème, sauf que je vous entraîne dans ce péché de gourmandise en ne publiant depuis quelques jours, que des recettes à faire péter l'aiguille du pèse-personne. Et j'ai encore en réserve quelques petites merveilles à vous présenter...

Je vous laisse donc 3 minutes pour crier à la tentation in volontaire, à non assistance à gourmande en danger et à la détention de produits sucrés illicites, en tapant 1 pour se plaindre, 2 pour dire que ça suffit et 3 pour en reprendre un morceau, gourmands que vous êtes...

Vos plaintes sont maintenant enregistrées sur le serveur vocal de Mamandarine qui prendra bien soin de les prendre en considération...en attendant, jetez un coup d'oeil là dessus...

Tartelette_chococara1

Tartelettes sablées chocolat/sésame, caramel beurre salé et vanille.

(pour 6 pièces)

La pâte : 280 gr de farine T 65, 180 gr de beurre mou demi-sel, 1 oeuf, 40 gr de sucre glace.

La garniture : 10 cl de crème liquide, 1 oeuf, 1 cuillère à café de poudre de vanille, 12 carrés de chocolat au lait dégustation, sésame, 24 caramels mous au beurre salé ou crème caramel au beurre salé ( recette ici )

Préparer la pâte : Mélanger la farine et le sucre glace. Ajouter le beurre mou en dés jusqu'à ce qu'il soit totalement incorporé. Ajouter l'oeuf et l'eau. Pétrir pour assouplir la pâte. Former une boule, l'enrouler dans un film transparent et réfrigérer 30 minutes.

Préchauffer le four à 190°C.

Diviser la pâte à 6 parts, foncer les moules à tartelettes préalablement beurrés et farinés. Piquer le fond avec une fourchette. Disposer 4 caramels mous ou 1 belle cuillère à soupe de crème de caramel beurre salé et saupoudrer de quelques pincées de sésame. Déposersésame.Déposersésame.Déposer l'équivalent de 2 gros carrés de chocolat (ou une barre) en préalablement brisés.

Battre la crème liquide, l'oeuf et la poudre de vanille. Verser sur les tartelettes jusqu'à recouvrir.

Enfourner pour 30 minutes environ ou jusqu'à jolie coloration de la pâte.

tartelette_chococara2

J'ai foncé les moules aux doigts car j'ai volontairement supprimé l'eau dans la pâte ce qui la rend un peu plus friable. Elle se tient tout de même parfaitement après cuisson et la texture est sablée au possible !

On veillera à graisser et fariner le moule car ici, le caramel a fondu sur le fond de pâte et a légèrement collé. On peut aussi mettre un rond de papier sulfurisé graissé avant de foncer le moule.

On peut verser l'appareil à la vanille jusqu'au bord, pas de risque de débordement, il ne bouge pas pendant la cuisson.

La consistance change si l'on utilise des caramels mous ou de la crème de caramel. Au refroidissement, les caramels sont plus fermes et la crème reste coulante. J'ai testé les 2 versions et nous n'avons pas eu de préférence.

tartelette_chococara3

Ah ! Le bonheur...caramel/chocolat, je ne m'en lasse pas.

La pâte est délicieuse, délicate, démoniaque... Elle n'est ni croustillante, ni molle. Elle fond en bouche.

La garniture est savoureuse, extrêmement fine. On retrouve le sésame qui apporte une note particulière, une association idéale !

L'appareil à la vanille vient lier le tout, en douceur.

Je ne peux rien vous dire de plus. Quand on y goûte, tout est dit ! C'est une petite merveille qui caresse les papilles, une douceur qui se mange en silence...

lilitomelo à 11:03 Commentaires [10] - Perma [#]

-->

Poster un commentaire







 
Haut de Page