lundi 17 août 2009

Panna cotta chocolat blanc/rhubarbe & compotée de rhubarbe au thym.

Vous avez parlé. Vous avez voté. Vous voulez succomber à la gourmandise.

Alors je continue...

La rhubarbe, c'est ma petite madeleine, une gourmandise toute simple partagée avec ma mère. En croque-au-sucre. Ça mouillait les doigts, le sucre croustillait sous la dent, l'acidité nous faisait picoter les papilles et on en riait. A part en compote, j'ai toujours aimé cette tige colorée et basique. Aujourd'hui, j'attends toujours la saison de la demoiselle pour m'en donner à coeur joie. D'ailleurs, nous allons en planter dans notre potager...

Le problème, c'est que la saison est terminée. Et ça c'est triste.

Mais il y a quelques jours, arpentant les rayons du supermarché, mes yeux sont tombés sur un fagot de rhubarbe... et là, j'étais comme un chat devant une souris, un chien devant un os, un homme devant une gorge féminine (ou une bière fraîche ça marche aussi...)

J'étais attirée. Furieusement, dramatiquement, immoralement...je sais que ce n'est plus de saison, qu'elle sera très certainement insipide ou pire, gorgée de pesticides.

Mais, pauvre de moi, j'ai craqué ! Et elles ont été utilisées l'après-midi même...

Face au succès de la panna cotta au caramel beurre salé et melon poêlé , j'ai eu l'envie de m'y remettre en réunissant un trio de choc : Chocolat blanc, rhubarbe et thym...

pannacotta_chocoblanc_rhubarbe1

Panna cotta au chocolat blanc acidulé et compotée de rhubarbe au thym

(Pour 4 verrines)

La panna cotta : 20 cl de crème liquide, 250 gr de mascarpone, 100 gr de chocolat blanc, 150 gr de rhubarbe pelée, 4 cuill à soupe de sucre, 2 gr d'agar agar.

La compotée : 150 gr de rhubarbe pelée, 2 pincées de thym, 70 gr de sucre blond de canne.

Préparer la compotée : Découper la rhubarbe en tronçons. Disposer dans un récipient, saupoudrer de sucre et de thym. Laisser reposer au minimum 1h. Passé ce temps, faire fondre le mélange dans une casserole sur feu moyen jusqu'à ce que la rhubarbe ramollisse. Réserver.

Préparer la panna cotta : Dans une casserole, sur feu doux, mélanger la crème liquide, le mascarpone, le sucre. Mixer aussi finement que possible la rhubarbe préalablement pelée et découpée en morceaux. L'ajouter à la crème et y faire fondre le chocolat blanc . Lorsque le mélange est homogène, porter à ébullition et ajouter 2 gr d'agar-agard'agar-agar en fouettant vivement pour l'incorporer. Laisser frémir 30 secondes et couper le feu. Verser dans les verrines et laisser refroidir.

Disposer la compotée de rhubarbe et son sirop sur la panna cotta partiellement figée et réserver au réfrigérateur jusqu'à dégustation.

pannacotta_chocoblanc_rhubarbe2

La présence de la rhubarbe dans la panna cotta rend cette dernière moins lisse. Elle est légèrement filandreuse mais ce n'est absolument pas gênant.

La saveur douce du chocolat blanc est bien présente mais l'ensemble n'est, pour autant, pas trop sucré.

La compotée fond en bouche. Le thym se marie extrêmement bien à la rhubarbe. C'est très étonnant comme saveur. Elle est acidulée, il est parfumé, ils se sont bien trouvés ces deux là !

J'ai arrêté la cuisson de la rhubarbe quand les tronçons commençaient à fondre, en évitant de les transformer en compote.

pannacotta_chocoblanc_rhubarbe3

Cette panna cotta est une petite merveille !

L'alliance de la douceur du chocolat blanc crémeux à l'acidité de la rhubarbe est exceptionnelle. Le thym est subtil mais néanmoins présent. Nous avons adoré..enfin surtout moi !

La texture de la panna cotta est assez différente de la version classique. Plus ferme et encore plus crémeuse, les filaments de rhubarbe apportent du corps à cette crème. L'acidité y est presque imperceptible. Mais la saveur est présente. Les 2 étages se complètent parfaitement.

Je ne regrette pas d'avoir fauté sur les fruits de saison...je ne recommencerai plus...promis !

lilitomelo à 20:02 Commentaires [5] - Perma [#]

-->

Poster un commentaire







 
Haut de Page